Jean-François Bouvery, piano

Artiste : Robert Casadesus
Musicien : Jean-François Bouvery, piano

ACHETER

« Tout en préservant la force de l’unité classique, une architecture solide et un caractère bien affirmé, Robert Casadesus manifeste dans l’écriture de ses œuvres un attrait constant pour la modernité, les musiques populaires et le jazz. »
Jean Roy

Simple d’apparence, ce piano bien écrit et très lisible demande à l’interprète un second regard plus attentif. Au-delà des (nombreuses) difficultés techniques, j’ai découvert une musique rythmiquement très exigeante qui révèle peu à peu sa complexité pour exprimer la jubilation ou la retenue. J’ai apprécié cette perfection dans l’écriture et la rigueur des indications de l’auteur – tout à fait dans la lignée d’un Ravel et de la musique française.
Contrastant avec le caractère énergique et robuste, presque slave, qui domine les mouvements rapides, les très beaux mouvements lents, habités par la grâce et la contemplation, témoignent d’un bien-être profond, presque un recueillement.
Ecouter et découvrir le piano de Robert Casadesus, c’est comme goûter un grand vin : on est immédiatement séduit, on en redemande et puis l’ivresse vous gagne. C’est un peu dans cet état que j’ai exploré chacune des sonates avant d’envisager l’intégrale. Quant aux Variations, elles sont un chef-d’œuvre. Robert Casadesus a été merveilleusement inspiré sur ce thème de Manuel de Falla, cyclique tout au long de la pièce. La progression vers le feu d’artifice final est d’une grande intensité et le pianiste comme l’auditeur sont emportés dans un climat envoûtant.
Jean-François Bouvery – Novembre 2003


L’esprit Robert Casadesus
En 50 ans de carrière, Robert Casadesus a constitué un héritage culturel qui le fait considérer aujourd’hui comme l’un des grands musiciens français du XXème siècle. Sa double vocation d’interprète et de compositeur lui confère le rare privilège d’être à la fois l’observateur et le prolongateur des principaux courants musicaux français du siècle dernier. Sans aucun doute, cette qualité transparaît en permanence dans son écriture musicale et lui apporte souffle et esprit. Si Ravel a pu dire, à propos d’une interprétation du Gibet : “Vous devez être vous-même compositeur pour si bien comprendre la musique des autres”, l’inverse se vérifie : Casadesus apporte dans ses œuvres tout ce qui forgea son vécu d’interprète, à savoir, l’authenticité, l’équilibre et la transparence.

“ Il est un virtuose de l’écriture comme il est un virtuose du clavier ; mais il n’est pas seulement cela, car chez lui, la solidité de la technique et la perfection du métier ne font que servir une pensée qui reste l’essentiel de son art.”
René Dumesnil, Mercure de France, 1er Novembre 1935

“ Les rythmes ont chez lui une grande importance, signe évident d’une modernité qu’il ne refusait pas davantage que la tradition classique. L’évolution lui paraissait préférable aux ruptures. Il ne cherchait pas à briser ce qui relie Rameau à Ravel, mais au contraire à montrer que par un mouvement continu la musique, comme la vie elle-même, évolue et peut conquérir de nouveaux territoires sans renier son passé.”

Jean Roy, L’intemporel Robert Casadesus

Robert Casadesus est finalement le modèle de l’harmonie, de l’accord parfait entre l’homme, son œuvre, sa vie et son art, “un style hautement original qui allie à la maîtrise du métier la fermeté et le sentiment poétique.”
Sacha Stookes, auteur de “The art of Robert Casadesus”, 1960

1. Maestoso e calmo - Variations d’après l’Hommage à Debussy de Manuel de Falla op. 47
2:41
2. Appassionato Improvisato - Variations d’après l’Hommage à Debussy de Manuel de Falla op. 47
1:25
3. Presto - Variations d’après l’Hommage à Debussy de Manuel de Falla op. 47
1:10
4. Andantino “alla barcarola” - Variations d’après l’Hommage à Debussy de Manuel de Falla op. 47
4:04
5. I. Scorrevole - Sonate pour piano n°1 op. 14
4:31
6. II. Molto adagio - Sonate pour piano n°1 op. 14
5:32
7. III. Allegro con fuoco - Sonate pour piano n°1 op. 14
4:13
8. I. Allegro con fuoco - Sonate pour piano n°2 op. 31
6:49
9. II. Adagietto gracioso - Sonate pour piano n°2 op. 31
3:52
10. III. Non troppo vivo e delicatemente - Sonate pour piano n°2 op. 31
6:02
11. I. Prestissimo - Sonate pour piano n°3 op. 44
4:25
12. II. Lento e tristemente - Sonate pour piano n°3 op. 44
6:50
13. III. Rondo giocoso - Sonate pour piano n°3 op. 44
3:54
14. I. Allegro impetuoso - Sonate pour piano n°4 op. 56
4:47
15. II. Scherzo vivace - Sonate pour piano n°4 op. 56
1:18
16. Trio - Sonate pour piano n°4 op. 56
2:21
17. III. Andantino - Sonate pour piano n°4 op. 56
3:48
18. IV. Giocoso, non troppo vivo - Sonate pour piano n°4 op. 56
3:03