le voyage imaginaire

Artiste : Robert Casadesus
Musicien : Jean-François Bouvery, piano

ACHETER

Depuis 2002, de nombreux enregistrements et publications d’œuvres ont été dédiés à Robert Casadesus compositeur. Cet enregistrement achève la collection de trois CD publiés par Opus Millésime consacrés à l’œuvre de piano solo de Robert Casadesus.

Deux œuvres inédites, Le Voyage Imaginaire et la Suite en la, assorties à d’autres pièces nous permettent d’apprécier un large panorama du potentiel créatif de l’artiste. Au fil de la découverte, les caractères sont nombreux allant d’une main qui cherche encore à 17 ans la certitude de son écriture (op.1) jusqu’à sa dernière œuvre pour piano, ce sublime impromptu op. 67 n° 4 qu’il écrivit à l’âge de 69 ans.A lui seul, le pittoresque Voyage Imaginaire est une découverte attachante et mérite bien de donner son nom à cet album tant la musique est à la fois truculente et maîtrisée : la personnalité nettement affirmée de ce jeune compositeur de 17 ans est pleine de promesses et dénote déjà le sens de la vigueur, l’intuition des couleurs, de la fantaisie associée à une belle vision poétique – autant de caractères qui vont germer et mûrir par la suite. Les images courent en filigrane et l’influence du cinéma est évidente : n’a t-on pas dit de Robert Casadesus qu’il avait, dans les toutes premières années du siècle dernier, accompagné des séances de cinéma muet ? Viennent ensuite les Trois Berceuses op.8 (1926 – 27), complexes et affectueuses, les Huit Etudes op. 28 (1939), chacune bâtie sur une spécificité technique, mais restant toutefois musicales et fort inspirées, la Suite en la mineur op. 52 (1956), hommage à la musique française du 18ème siècle, ouvrage épris de clarté et d’équilibre, les Trois Berceuses op. 67 (1966) dont la troisième est une vision de la marche lunaire des cosmonautes américains, et enfin l’Impromptu op. 67 n° 4 (1968), dernière œuvre pour piano composée par Robert.

Cette dernière pièce résume à elle seule l’esprit Robert Casadesus tel que le décrivit Albin Jacquier : « Une nature poétique, une aspiration spirituelle, un besoin d’ordre, de lumière et de clarté ».

1. Sibérie -LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
2:48
2. Les Flandres - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
3:52
3. France - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
2:19
4. Espagne - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
1:40
5. Italie - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
1:58
6. Chine - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
1:22
7. Japon - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
1:37
8. Brésil - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
2:56
9. Etats-Unis - LE VOYAGE IMAGINAIRE OP.1 (1916)
2:23
10. Moderato - TROIS BERCEUSES OP.8 (1926)
2:15
11. Semplice - TROIS BERCEUSES OP.8 (1926)
1:24
12. Lentement - TROIS BERCEUSES OP.8 (1926)
3:34
13. Tierces - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
1:36
14. Octaves - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
1:45
15. Sonorités - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
2:19
16. Quartes et Quintes - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
2:31
17. Deux contre Trois - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
1:15
18. Main gauche - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
2:10
19. Accords - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
4:10
20. Légèreté - HUIT ETUDES OP.28 (1939)
2:06
21. Prélude - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
2:29
22. Courante - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
1:15
23. Sarabande - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
2:13
24. Pastorale - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
1:22
25. Caprice - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
2:31
26. Gigue - SUITE EN LA MINEUR OP.52 (1956)
2:04
27. Berceuse (tempo a Sardana) - TROIS BERCEUSES OP.67 (1966)
2:53
28. Berceuse (andante) - TROIS BERCEUSES OP.67 (1966)
3:16
29. Berceuse lunaire (andante) - TROIS BERCEUSES OP.67 (1966)
2:24
30. Allegro ten moderato - IMPROMPTU OP.67 N°4 (1968)
3:11